Woonadvies.

Quel type d’escalier convient le mieux pour ma maison ?

Cela ne vous vient peut-être pas à l’esprit, mais votre escalier vous suivra vraisemblablement jusqu’à la fin de vos jours. Étant donné qu’il ornera votre maison pendant de nombreuses années, mieux vaut opter pour un beau modèle qui complète harmonieusement l’architecture et le style de l’habitation. Nous avons répertorié pour vous les éléments à prendre en compte pour choisir le bon type d’escalier.

Un escalier droit ou en colimaçon ?

Escalier à limon central

Le plan de votre maison influence un peu la forme de votre escalier. Dans une maison unifamiliale compacte, vous ne disposez probablement pas d’espace suffisant pour intégrer un escalier ouvert. Par ailleurs, un escalier en colimaçon vous permet d’économiser le plus d’espace, mais c’est le modèle avec les plus petites marches.

Un escalier ouvert convient mieux pour un grand séjour, mais moins pour une maison compacte où il occupe trop d’espace. Si vous êtes à la recherche d’un nouvel escalier, vous avez le choix parmi les formes suivantes :

  • Escalier droit
  • Escalier quart tournant
  • Escalier à double hélice
  • Escalier en colimaçon
  • Escalier à limon central (avec une plateforme intermédiaire, par exemple)

De plus, vous avez le choix parmi plusieurs finitions pour les marches :

  • Marches fermées : des contremarches sont présentes. Cela offre l’avantage d’utiliser l’espace sous l’escalier comme rangement ou toilette.
  • Marches ouvertes : il s’agit d’un escalier sans contremarches, qui parait dès lors plus moderne et pèse moins lourd.
  • Marches en Z : les contremarches sont inclinées au lieu d’être verticales. En plus d’améliorer l’aspect visuel, ce système est également plus sûr.

Votre architecte ou entrepreneur pour vous aider à faire le bon choix en fonction de l’espace, mais aussi du style d’intérieur que vous préférez.

Un matériau n’est pas l’autre…

Escalier fermé avec marches en Z

Le matériau utilisé détermine l’allure de votre escalier. Ainsi, un escalier en métal ou en verre offrant un aspect très épuré, il n’est pas très adapté à un intérieur classique, contrairement à un escalier en colimaçon. Un modèle en béton (poli) –très en vogue actuellement – convient mieux pour un intérieur moderne.

Toutefois, l’esthétique n’est pas le seul élément à prendre en compte lors du choix du matériau. L’entretien, la possibilité de personnaliser l’escalier et le prix importent également. Le bois reste un classique et présente l’avantage de s’adapter à chaque intérieur. En outre, il correspond à tous les budgets. Mais un escalier en bois est très sensible aux rayures, et les marches s’usent assez rapidement. D’un autre côté, cela vous indique qu’il est temps de l’entretenir. Repeignez-le dans une teinte plus foncée ou plus claire, ou choisissez une toute nouvelle couleur !

Quant à l’acier (inoxydable ou non), il ne demande pas d’entretien. Ce matériau se prête parfaitement à des escaliers magnifiques avec des éléments de décoration. Pensez aux escaliers en fonte avec des éléments ornementaux. Cependant, cette alternative ne convient pas à tous les styles d’intérieur, donne une apparence froide et fait du bruit.

La pierre naturelle brille par son élégance et son luxe, mais exige un entretien particulier. Sans même parler de la fourchette de prix de ce matériau…

Le verre constitue une autre possibilité et se prête parfaitement aux espaces sombres. Ce matériau transparent assure en effet une meilleure dispersion de la lumière naturelle. Par contre, il est très sensible aux rayures.

À quoi reconnait-on un bon escalier ?

Il faut aussi prendre d’autres critères en considération. Mesurez bien toutes les dimensions de l’espace où l’escalier doit être installé. L’escalier doit en effet être fabriqué au centimètre près. De plus, on considère souvent qu’une marche doit mesurer 80 cm de large. En tenant compte de la balustrade,  vous devez prévoir facilement 90 cm.

Même si vous êtes assez bricoleur, la pose d’un escalier reste un travail de professionnel. Il n’y a rien de plus incommodant que des marches qui craquent ou qui crissent. Un expert connait toutes les ficelles du métier pour éviter que cette situation ne se produise.

Selon une enquête, il apparait que même un demi-centimètre de hauteur de différence suffit à vous faire trébucher, comme vous pouvez le constater dans la vidéo suivante :

<iframe src=”https://player.vimeo.com/video/44807536″ width=”500″ height=”281″ frameborder=”0″ webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe>

27/03/2015

Uw vragen of opmerkingen bij dit artikel

Vorige artikel
Welke trap past in mijn woning?
Volgende artikel
Een ventilatiesysteem met natuurlijke of mechanische instroom? Wat is de beste keuze?