Woonadvies.

Une maison passive: le must pour l’énergie

La maison passive doit son nom au fait qu’elle ne doit guère être chauffée. Tout tourne autour des économies d’énergie. La maison passive s’impose dès lors comme l’habitat le plus écologique, qui ne vous demande que 15% de ce que dépense une maison classique en matière de chauffage. Vous payez très peu de frais de chauffage, ce qui vous permet de rentabiliser votre investissement de départ. Mais c’est une maison que l’on choisit généralement pour des raisons écologiques.

Une maison passive: une étanchéité maximale

Rien ne distingue en apparence une maison passive d’une maison ‘normale’. La différence est invisible et néanmoins immense: la maison passive bénéficie d’une isolation optimale et est construite de manière étanche. Une maison passive a généralement un plan de construction assez compact, et les fenêtres sont orientées vers le côté le plus ensoleillé de la maison. La maison passive reçoit ainsi plus de chaleur, grâce au soleil.

Une maison passive absorbe la chaleur de l’extérieur

La maison passive va un cran plus loin que la maison basse énergie. Elle obéit à une règle stricte: les dépenses en énergie de chauffage doivent s’élever à moins de 15kWh par m2. Une maison passive utilise autant que possible l’énergie présente dans l’environnement et absorbe la chaleur du soleil et les pertes de chaleur des appareils électriques. Elle récupère également la chaleur par un mécanisme de ventilation électrique.

Une maison passive utilise du triple vitrage

L’élément central de la maison passive est une isolation maximale des murs, des sols et du toit. On utilise également du triple vitrage et un châssis de fenêtre bien spécifique. Une construction passive est presque entièrement étanche et ne perd pas de chaleur. Songez surtout à installer vos châssis de fenêtres à des endroits stratégiques. La qualité de l’air sera garantie par la ventilation avec récupération de chaleur.

85% d’énergie en moins

Les appareils domestiques économes en énergie et l’utilisation d’une énergie renouvelable (énergie solaire, pompe à chaleur,…) contribuent aux économies d’énergie des maisons passives. De cette manière, vous pouvez utiliser jusqu’à 85% d’énergie en moins que dans une maison construite ‘normalement’.

Le coût supplémentaire d’une maison passive

Le coût supplémentaire pour la construction d’une maison passive dépend tout d’abord de la taille de la maison, du nombre de mètres carrés de surface habitable et de la complexité de l’architecture. Vous devez compter un coût supplémentaire d’environ 30% de votre budget. Mais au plus votre maison sera grande et complexe, au plus important sera le budget nécessaire. Veillez à bien vous renseigner avant de franchir le pas.

Plus besoin d’un système de chauffage classique

Les coûts supplémentaires pour la construction d’une maison passive incombent principalement à l’isolation supplémentaire, aux châssis et aux vitrages spécifiques, ainsi qu’à l’étanchéité de la construction. Vous économisez également l’argent que vous auriez mis dans un système de chauffage classique. La facture énergétique d’une maison passive étant de 4 à 10 fois moins élevée que pour une maison classique, l’investissement dans une maison passive sera rentable à terme pour son heureux propriétaire.

08/10/2012

Jouw vragen of opmerkingen bij dit artikel

Vorige artikel
Een passiefhuis: energiezuinig wonen ten top!
Volgende artikel
Woonwandeling 2012: duurzaam wonen in Deurne